Action en référé de Bernard Anthony

Radio-Courtoisie : Droit de réponse à Henry de Lesquen !
Après ses nombreuses allégations mensongères sur Radio-Courtoisie contre l’AGRIF, en tant que président de cette association, j’ai envoyé il y a dix jours à Henry de Lesquen un texte bref, dans les limites strictes du droit de réponse légal. Il n’a pas lu ou fait lire ce texte.
En conséquence, nous engageons demain devant le Tribunal de Paris l’action en référé qui s’impose pour exiger cela.

Pour ce qui est des diffamations les plus graves contre ma personne, mais qui portent donc atteinte à tout ce que mes amis et moi nous défendons, je ne puis les laisser passer.
J’intente les poursuites qui s’imposent.

Mais je ne poursuis pas ses misérables injures à répétition. Par leur vulgarité et leur ridicule, elles portent en elles-mêmes la condamnation de leur auteur.

1 thought on “Action en référé de Bernard Anthony”

  1. Cher Didier, vous voir hier et bavarder avec vous m’a été un grand bonheur. Cela dit, votre émission nous manque cruellement. En ce qui me concerne, j’attendais tous les dimanches ce 18 h qui en sonnait le départ (j’ai enfin trouvé le clavecin dans la musique de Poulenc, pas facile à identifier. Mais quel pied de nez à l’insupportable Lesquen ! Entre nous soit dit, la musique-annonce de son émission, que je n’écoute évidemment plus, ne vaut pas tripette, baroque démodé sur mauvais instruments). Les thèmes choisis pour certaines de vos émissions étaient parfois éloignés de mes préoccupations mais, bon n’est-ce pas, l’esprit est subjectif. J’espère, j’espère que vous trouverez rapidement un lieu qui sache accueillir votre talent politico-musical. Vous avez beaucoup à dire et faire entendre. J’ajoute : dans la plus parfaite courtoisie. A très vite ! NB
    Le saviez-vous ? Vous avez une voix radiophonique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *